Les membres de l'IATSE ratifient des contrats avec des producteurs, des studios et des services de streaming

Les contrats conclus entre l'IATSE et l'AMPTP abordent les questions de qualité de vie telles que les pauses et les repas, augmentent les revenus du streaming, prévoient des augmentations pour tous les membres et permettent à ceux qui sont au bas de l'échelle d'obtenir un salaire décent.

LOS ANGELES - Les membres de l'Alliance internationale des employés de scène, techniciens de l'image, artistes et métiers connexes (IATSE) ont voté en faveur de la ratification de deux contrats, l'accord de base et l'accord sur les normes régionales, avec l'Alliance of Motion Picture and Television Producers (AMPTP), le groupe commercial représentant les producteurs, les grands studios et les services de diffusion en continu.

"Du début à la fin, de la préparation à la ratification, cela a été un processus démocratique pour obtenir les meilleurs contrats", a déclaré le président international de l'IATSE, Matthew Loeb. "Le débat vigoureux, le taux de participation élevé et l'élection serrée, indiquent que nous avons une occasion sans précédent de construire un mouvement pour éduquer les membres sur notre processus de négociation collective et conduire une plus grande participation à notre syndicat à long terme."

L'IATSE utilise un système de type collège électoral dans lequel les sections locales se voient attribuer des délégués en fonction du nombre de leurs membres. Les membres votent au sein de leur section locale et lorsqu'une section locale atteint un vote majoritaire, pour ratifier ou rejeter, tous les votes des délégués sont attribués au résultat majoritaire.

Au final, le vote combiné a été de 359 (56%) contre 282 (44%), sur un total de 641 votes de délégués des 36 syndicats locaux éligibles. Pour l'accord de base, le vote a été de 256 oui contre 188 non et pour l'accord sur les normes régionales, le vote a été de 103 oui contre 94 non.

Le vote populaire a été beaucoup plus serré. Au total, 50,3% ont voté oui et 49,7% ont voté non pour les deux contrats. Pour l'accord de base, le vote populaire s'est élevé à 49,6% pour le oui et 50,4% pour le non. Pour l'accord sur les normes régionales, le vote populaire s'élève à 52% oui contre 48% non. Pour l'accord de base, huit sections locales ont voté oui et cinq sections locales ont voté non. Parmi les sections locales des normes régionales, 14 sections locales ont voté oui et neuf ont voté non.

Le taux de participation a été élevé. Soixante-douze pour cent des 63 209 membres ayant droit de vote ont voté. Les équipes de négociation des 36 syndicats locaux concernés avaient approuvé l'adoption des deux conventions.

"Notre objectif était de parvenir à des contrats équitables qui fonctionnent pour les membres de l'IATSE dans le domaine de la télévision et du cinéma - qui abordent les questions de qualité de vie et les conditions de travail comme les pauses et les repas", a déclaré Loeb. "Nous avons atteint nos objectifs pour ce cycle de négociations et avons construit une base solide pour les accords futurs."

Les deux contrats de trois ans contiennent des dispositions qui garantissent un repos adéquat à la fin de la journée de travail et pendant le week-end pour les personnes employées dans des productions cinématographiques et télévisuelles, ainsi que des pauses repas pendant la journée de travail et de lourdes sanctions financières en cas de non-respect des périodes de pause.

En plus des augmentations salariales générales, les nouveaux accords font passer les personnes au bas de l'échelle salariale de la pauvreté à un salaire décent. Les nouvelles dispositions amélioreront également de manière significative les salaires et les conditions de travail des membres de l'IATSE employés sur des productions en continu.

Le syndicat international a travaillé en étroite collaboration avec ses sections locales pour établir un ensemble d'objectifs pour les négociations. Des discussions dans les sections locales au début de l'année ont aidé les équipes de négociation à fixer des objectifs clairs, y compris de nouvelles mesures liées à la diversité et à l'inclusion.

La dynamique de ces négociations contractuelles était sans précédent, puisqu'elles se sont déroulées pendant une pandémie mondiale, par le biais d'une plate-forme de réunion à distance, après un arrêt de l'industrie et à un moment où la production de télévision et de films était en plein essor. En outre, pour la première fois, l'accord de base, couvrant plus de 40 000 membres dans 13 syndicats locaux de la côte ouest, et l'accord sur les normes régionales, couvrant plus de 20 000 membres dans 23 syndicats locaux de l'IATSE ailleurs dans le pays, ont expiré en même temps.

Les négociations pour l'accord de base et l'accord sur les normes régionales ont commencé en mai mais ont été interrompues en septembre. Au début de l'automne, les négociateurs du syndicat et de l'AMPTP étaient très éloignés les uns des autres. Les producteurs refusaient même de discuter de certaines des demandes du syndicat. Le syndicat a réagi en organisant un vote d'autorisation de grève au début du mois d'octobre. Quatre-vingt-dix pour cent des électeurs admissibles ont voté et 98,6 % des votants ont autorisé le président international de l'IATSE à lancer une grève nationale s'il le jugeait nécessaire. Après le vote de grève, l'AMPTP est retournée à la table des négociations. Plus tard, une date de grève a été fixée par le syndicat, ce qui a incité les producteurs à répondre aux demandes du syndicat concernant l'accord de base. Un accord de principe a été conclu le 16 octobre, deux jours avant la date de grève annoncée. Les équipes de négociation des 13 syndicats locaux de la côte Ouest ont recommandé à l'unanimité la ratification.

Un total de 63 209 membres de l'IATSE étaient éligibles pour voter sur les deux accords, 45 402 membres ont voté. Le vote sur les deux accords s'est déroulé par voie électronique au cours du week-end dernier, administré par la société de services électoraux Honest Ballot. 

# # #

L'International Alliance of Theatrical Stage Employees ou IATSE (nom complet : International Alliance of Theatrical Stage Employees, Moving Picture Technicians, Artists and Allied Crafts of the United States, Its Territories and Canada), est un syndicat qui représente plus de 150 000 techniciens, artisans et ouvriers de l'industrie du spectacle, y compris le théâtre, la production de films et la télévision, la radiodiffusion et les salons professionnels aux États-Unis et au Canada.

PARTAGER SUR
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Courriel :
Partager sur print
Imprimer

Copyright 2021 IATSE. Tous droits réservés.

Français du Canada