fbpx

Les syndicats du secteur du spectacle répondent à l'USTR et demandent à la Russie et à la Chine de protéger et de faire respecter les droits d'auteur.

IA President Short Appoints Safety Chairman

En réponse à une demande de commentaires concernant la mise en œuvre par la Chine et la Russie de leurs engagements envers l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'IATSE s'est jointe à la Directors Guild of America (DGA) et à la Screen Actors Guild-American Federation of Television and Radio Artists (SAG-AFTRA) dans deux lettres adressées au représentant américain au commerce (USTR), Robert Lighthizer, l'exhortant à prendre des mesures supplémentaires pour garantir le respect de leurs engagements. Bien qu'elles aient fait des progrès depuis leur adhésion à l'OMC, la Chine et la Russie sont loin de respecter leurs obligations en matière de protection et d'application des droits d'auteur.

L'industrie du cinéma et de la télévision est l'une des rares industries américaines qui produit actuellement un excédent commercial net mondial (soutenant 2,6 millions d'emplois et $17,2 milliards d'exportations annuelles). Mais le piratage en ligne de contenus audiovisuels volés coûte à l'économie américaine entre $29,2 milliards et $71,0 milliards par an. Les États-Unis pourraient donc créer des emplois et des exportations supplémentaires si le droit d'auteur était appliqué de manière plus stricte au niveau mondial.

Près de 87 000 affaires liées au droit d'auteur (notamment des plaintes pour distribution ou reproduction illégale et non autorisée de films et d'émissions de télévision, ainsi que de jeux vidéo et d'œuvres écrites) ont été déposées en Chine en 2016. En 2019, la société de suivi du piratage MUSO a désigné la Russie comme le numéro deux du piratage en ligne dans le monde, avec 14,5 milliards de visites sur les sites de piratage en 2018.

La lutte contre le piratage en ligne et le respect des obligations en matière de droits d'auteur sont essentiels pour nos membres. Bien que nous ne soyons pas propriétaires des droits d'auteur des œuvres que nous contribuons à créer, nos moyens de subsistance dépendent des redevances contractuelles (appelées "droits résiduels") que nous recevons lorsque les droits d'auteur des œuvres audiovisuelles que nous avons contribué à créer sont cédés à des tiers pendant la durée de vie d'une œuvre.

Même des améliorations modestes des défis commerciaux auxquels nos produits sont confrontés en Chine et en Russie peuvent se traduire par des avantages économiques significatifs pour l'industrie des arts et du divertissement et ses travailleurs. Nous demandons instamment au représentant américain au commerce de prendre des mesures supplémentaires pour s'assurer que la Chine et la Russie respectent leurs obligations envers l'OMC, notamment en faisant mieux respecter les droits d'auteur.

# # #

L'International Alliance of Theatrical Stage Employees ou IATSE (nom complet : International Alliance of Theatrical Stage Employees, Moving Picture Technicians, Artists and Allied Crafts of the United States, Its Territories and Canada), est un syndicat qui représente plus de 160 000 techniciens, artisans et ouvriers dans l'industrie du divertissement, y compris les événements en direct, la production cinématographique et télévisuelle, la diffusion et les salons professionnels aux États-Unis et au Canada.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Général : comms@iatse.net
Presse : press@iatse.net

PARTAGER SUR
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Courriel :
Français du Canada