fbpx

Chris Miller, membre de la section 8, parle de la protestation pacifique et de la raison pour laquelle chaque vote compte.

Chris Miller Talks Peaceful Protesting

Ma première action directe à Philadelphie a eu lieu une semaine après la mort de George Floyd", raconte Miller. "Il y avait un rassemblement informel à l'hôtel de ville et tout le monde s'est agenouillé pendant neuf minutes".

Chris Miller, membre de la section 8, explique qu'en raison de l'élan donné par l'action non officielle à l'hôtel de ville, tout le monde a commencé à marcher vers le musée d'art et à protester ensemble.

"J'ai reçu beaucoup d'attention après avoir été si franc sur mes comptes sociaux personnels", explique-t-il. "Cependant, depuis le premier jour de protestation, c'est une manifestation calme de la part du département de police de Philadelphie. Ils ont commencé à changer leurs tactiques et à faire preuve de calme aussi. Toute l'expérience de la protestation a été pacifique et positive."

M. Miller conseille aux personnes qui n'ont jamais manifesté auparavant de faire appel à un organisateur expérimenté avant de manifester.

"La meilleure chose à faire est de rechercher un organisateur qui a l'habitude de faire des protestations et des appels à l'action", a-t-il ajouté. "Lorsque vous manifestez, il est important de ne jamais y aller seul. Allez-y avec des personnes en qui vous avez confiance. Ainsi, si les choses deviennent agitées, vous avez plusieurs stratégies de sortie pour rentrer chez vous en toute sécurité. Cependant, vous voulez que la manifestation soit aussi organisée et pacifique que possible."

Selon M. Miller, il existe encore plusieurs moyens d'aider le mouvement Black Lives Matter et de participer au changement systématique, même s'ils ne peuvent pas manifester.

"Nous devons renforcer nos communautés ! Il est important que les gens sachent qu'ils peuvent remplir plusieurs rôles dans cette initiative", exprime-t-il. "Informez-vous sur les candidats au conseil municipal, signez des pétitions ou appelez les législateurs de votre État pour apporter des changements. L'état actuel et le niveau de violence sont inacceptables, c'est pourquoi il est important que nous allions tous voter."

M. Miller admet que l'élection présidentielle de 2020 sera la première fois qu'il votera et il a maintenant le sentiment que voter est le premier pas dans la bonne direction.

"Cette année, ce sera la première fois que je voterai", a-t-il ajouté. "Je n'ai jamais voté de ma vie. J'ai toujours été désillusionné par les politiques américaines. Je pense que la première chose à garder à l'esprit est que l'idée n'est pas de mettre fin au racisme, malheureusement c'est une partie naturelle de la condition humaine. Cependant, nous devons faire notre part pour corriger les conditions systématiques."

Miller affirme qu'il est important que la société se lève et prenne position, en particulier en ces temps difficiles.

"Le travail ne fait que commencer, mais nous faisons des progrès", déclare M. Miller. "Les petites victoires sont les composantes des grands changements. Nous devons tous rester encouragés car le travail est loin d'être terminé, ce n'est que le début."

PARTAGER SUR
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Courriel :
PARTAGEZ VOTRE HISTOIRE

Seuls les membres de l'IATSE titulaires d'une carte complète peuvent participer à notre programme d'histoires de membres. En soumettant ce formulaire, vous acceptez de vous conformer aux conditions suivantes politique de confidentialité.

Français du Canada

Merci de vous être inscrit !

Veuillez le présenter au sergent d'armes pour l'inscription.

Rappel : Vous devrez vous réinscrire pour chaque jour de la réunion du Conseil exécutif général.