fbpx

Les employés de VICE Post ratifient l'accord sur la semaine de travail de 40 heures

NEW YORK, NY (30 janvier 2022) - Les employés de post-production de VICE Media ont voté massivement pour ratifier un nouvel accord syndical de trois ans qui réduit considérablement leurs heures de travail, augmente de manière significative les taux horaires de tous les employés et prévoit des augmentations supplémentaires pour les employés les moins bien payés. Le nouveau contrat est l'aboutissement de plusieurs mois de négociations entre le géant des médias et la Motion Picture Editors Guild (IATSE Local 700).

La question de l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée s'est avérée être une préoccupation centrale pour les employés de post-production de VICE lors de ces négociations contractuelles. À cet égard, la principale réalisation de ce nouveau contrat est la conversion des semaines de travail de 50 heures en semaines de 40 heures, sans aucune réduction de la rémunération hebdomadaire nette des employés. (Cette conversion se traduit par une augmentation effective de 37,5% du taux horaire normal d'un employé).

Selon les termes de l'accord, les employés de la post-production situés au bas de l'échelle des salaires bénéficieront d'augmentations de salaire encore plus importantes, les employés les moins bien payés couverts par le contrat recevant une augmentation immédiate de 48,4% de leur taux horaire normal et de 8% de leur salaire hebdomadaire net garanti. Pour chaque poste de post-production de l'entreprise, le taux horaire minimum contractuel ("échelle") augmentera, ces augmentations allant de 8,1% (pour le poste le mieux rémunéré) à 48,4% (pour le poste le moins bien rémunéré). Le contrat prévoit également des augmentations futures pour les employés qui gagnent plus que les minimums contractuels ("employés hors échelle"), mais qui gagnent moins de $200.000 par an. En outre, les employés couverts recevront une prime de ratification de $750.

Alors que la tempête hivernale Kenan a recouvert Brooklyn de neige, les employés de VICE se sont réunis par vidéoconférence samedi après-midi pour examiner le contrat et voter la ratification. Sous les acclamations et les applaudissements, les membres de la Guilde ont voté 97% en faveur de la ratification.

"Je crois que je parle au nom de tous en disant que nous sommes incroyablement satisfaits des résultats obtenus avec ce contrat, en particulier la mise en œuvre de la semaine de quarante heures", a déclaré Ilaria Polsonetti, rédactrice pour Vice News Tonight et membre du comité de négociation du syndicat. "Derrière chaque contenu sur un écran, il y a des centaines de travailleurs talentueux qui perdent le sommeil et le temps bien passé avec leurs proches. Aujourd'hui, nous avons dit que ça suffit, qu'une autre façon de travailler dans le cinéma et la télévision est possible. J'espère que ce que nous avons accompli ici pourra être un tremplin vers la reconquête d'un équilibre plus sain entre vie professionnelle et vie privée, dont notre secteur a tant besoin."

"Nous sommes heureux qu'avec VICE, nous ayons eu un partenaire de négociation qui a reconnu que le temps libre est essentiel au bien-être des travailleurs", a déclaré Cathy Repola, directrice exécutive nationale de la Guilde des rédacteurs et négociatrice en chef du syndicat dans ces négociations. "Notre premier contrat syndical chez VICE, il y a un peu plus de trois ans, a innové en garantissant de manière inédite qu'un employeur respecte les pronoms sexués de ses employés, et nous espérons que ce nouvel accord fera également jurisprudence. D'autres employeurs de notre secteur devraient aspirer à offrir à leurs employés le type d'heures durables et saines dont bénéficieront désormais nos membres à VICE."

La Guilde des rédacteurs représente une centaine d'employés salariés et indépendants de la post-production basés au siège de VICE à Brooklyn, qui travaillent à l'élaboration des vidéos numériques, des informations diffusées et des programmes télévisés non scénarisés de la marque. La Guilde des monteurs représente près de 8 900 professionnels de la postproduction au niveau national et est une section locale de l'Alliance internationale des employés de théâtre et de scène, le plus grand syndicat des travailleurs des coulisses du spectacle.

# # #

L'International Alliance of Theatrical Stage Employees ou IATSE (nom complet : International Alliance of Theatrical Stage Employees, Moving Picture Technicians, Artists and Allied Crafts of the United States, Its Territories and Canada), est un syndicat qui représente plus de 160 000 techniciens, artisans et ouvriers dans l'industrie du divertissement, y compris les événements en direct, la production cinématographique et télévisuelle, la diffusion et les salons professionnels aux États-Unis et au Canada.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :
Général : comms@iatse.net
Presse : press@iatse.net

PARTAGER SUR
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur reddit
Reddit
Partager sur email
Courriel :
Français du Canada